mercredi 7 octobre 2015

premier Grand prix de littérature américaine 2015

 


 
Marisha Pessl - CATHERINE HÉLIE/GALLIMARD

Fondateur du festival America, Francis Geffard lance le premier Grand prix de littérature américaine, qui sera remis fin novembre en présence du lauréat.
“Couronner un roman américain, paru depuis le 1er janvier, qui se distingue par ses qualités littéraires de premier plan afin d’offrir un repère aux lecteurs qui apprécient en nombre cette littérature et les écrivains qui l’animent”, tel est l’objectif du Grand prix de littérature américaine lancé par le libraire et éditeur Francis Geffard, déjà fondateur du festival America.
La première sélection de 9 titres vient d’être dévoilée. Elle comprend :

- Orfeo, de Richard Powers, traduit par Jean-Yves Pellegrin (Le Cherche-Midi) ;
- & Fils, de David Gilbert, traduit par Clément Baude (Actes Sud) ;
- Six jours, de Ryan Gattis, traduit par Nicolas Richard (Fayard) ;
- Intérieur nuit, de Marisha Pessl, traduit par Clément Baude (Gallimard) ;
- Les lance-flammes, de Rachel Kushner, traduit par Françoise Smith (Stock) ;
- Avant et après la chute, de Richard Bausch, traduit par Stéphanie Levet (Gallimard) ;
- Les intéressants, de Meg Wolitzer, traduit par Jean Esch (Rue Fromentin) ;
- Peindre, pêcher et laisser mourir, de Peter Heller, traduit par Céline Leroy (Actes Sud) :
- Neverhome, de Laird Hunt, traduit par Anne-Laure Tissut (Actes Sud).

Une seconde sélection sera rendue publique le 13 octobre. Le jury votera le 6 novembre, et le prix sera remis fin novembre en présence de l’auteur couronné.

Trois critiques littéraires, trois libraires et trois éditeurs composent le jury : les journalistes Orianne Jeancourt (Transfuge), Philippe Chevilley (Les Echos) et Bruno Corty (Le Figaro littéraire) ; les libraires Sylvie Loriquer (L’attrape-cœurs), Jean-Christophe Millois (Librairie de Paris) et Pascal Thuot (Millepages) ; et les éditeurs Emmanuelle Heurtebize (Stock), Olivier Cohen (L’Olivier) et Francis Geffard (Albin Michel). livreshebdo.
*

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire