vendredi 29 janvier 2016

Edgar Hilsenrath - Le Conte de la pensée dernière


Afficher l'image d'origine Le livre Le Conte de la pensée dernière (en allemand Das Märchen vom letzten Gedanken) de l'écrivain juif allemand Edgar Hilsenrath, a pour sujet le génocide arménien de 1915. Le récit épique, conçu en forme de conte, a obtenu de nombreux prix et est considéré comme l’ouvrage le plus important ayant pour sujet ce fait historique. En 2006 l'écrivain a reçu pour son œuvre le prix décerné par le président de la République d'Arménie.


Afficher l'image d'origineLe Conte de la pensée dernière est l'histoire d'un village d'Anatolie, détruit par les Turcs. Le personnage principal du roman est l'Arménien Wartan Khatisian, dont le fils Thovma est mourant. Meddah, le récitant, raconte à la pensée dernière de Thovma - on dit dans les contes que la pensée dernière d'un être humain se situe hors du temps - l'histoire de ses ancêtres, le calvaire du peuple arménien. Meddah guide la pensée dernière de Thovma sur les traces de son père, qui, parti d'un petit village idyllique dans les montagnes est traîné dans les chambres de torture des dirigeants turcs qui l'obligent à devenir le témoin à charge du grand pogrom arménien de 1915. « En utilisant les moyens du conte oriental, en faisant appel aux récits transmis par les traditions, les sagas et les légendes de cette nation martyre, Hilsenrath s'est reporté bien loin dans le passé historique arménien pour formuler une émouvante complainte funèbre en l'honneur des victimes de tous les génocides1. » Malgré le choix d'un genre fictif l'auteur a soigneusement recherché et vérifié les évènements historiques.


Afficher l'image d'origine En décrivant le génocide arménien et en le comparant à la Shoah, il s'élève contre toute forme de violence faite à un peuple et met en garde contre l'oubli. La forme du conte, choisie par l'auteur, pour s'attaquer au mensonge signifie également que l'histoire racontée n'a plus de témoins. Dans beaucoup de livres d'Hilsenrath on trouve nettement des traits autobiographiques, qui sont cependant habituellement repris sous forme de fiction. Son ouvrage autobiographique le moins romancé est paru en 1997 sous le titre Les Aventures de Ruben Jablonski.

en violet : lus
en orange : pal

  • Le nazi et le barbier, Paris, Éditions Fayard,‎ 1974
  • lecture en cours 28/01/2015,  Le conte de la pensée dernière, Paris, Trad. de Bernard Kreiss, Albin Michel, coll. « Les grandes traductions »,‎ 1992, 478 p.
  • Le Retour au pays de Jossel Wassermann, Paris, Trad. de Christian Richard, Albin Michel, coll. « Les grandes traductions »,‎ 2007 (réimpr. Livre de Poche Biblio, 2007), 321 p.
  • Fuck America, Paris, Trad. de Jörg Stickan, Attila,‎ 2009, 291 p.
  • Nuit, Paris, Trad. de Jörg Stickan et Sacha Zilberfarb, Attila,‎ 2012, 560 p.
  • Orgasme à Moscou, Paris, trad. de Sacha Zilberfarb et Jörg Stickan, Attila,‎ 2013, 320 p.

*

mardi 26 janvier 2016

Jacques Expert - La Théorie des six,

Afficher l'image d'origine   Jacques Expert est un journaliste et écrivain français.

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine    Jacques Expert - La théorie des six, 256 pages

Selon la " théorie des six ", énoncée en 1929 par le savant hongrois Frigyes Karinthy, tout individu sur terre peut être relié à n'importe quel autre par une chaîne de connaissances ne comptant pas plus de cinq personnes intermédiaires. Ainsi, chacun de nous est à six poignées de main de n'importe quel Chinois du fin fond de la Mongolie extérieure. Cet auteur ne s'attendait certainement pas à ce que sa théorie devienne un jour le modus operandi d'un tueur en série. Julien Dussart lance pourtant ce défi à la police : il annonce qu'il a décidé de tuer " quelqu'un " et que la seule façon de l'arrêter consiste à comprendre sa logique. Qui sera la sixième cible ? La réponse à cette énigme permettrait au commissaire divisionnaire Sophie Pont de sauver les cinq premières victimes. Enfin... quatre. Le premier cadavre est retrouvé, le jeu peut commencer...
Afficher l'image d'origine notes



en violet : lus
en orange : pal

  • La Longue Peine, Paris, Éditions Calmann-Lévy, 1989, 201 p. 
  • Gens de l'Est, Paris, Éditions La Découverte, coll. « Enquêtes », 1992, 248 p. 
  • La Femme du monstre, Paris, Éditions Anne Carrière, 2007, 265 p. - - Prix des Romancières 2008
  • lecture en cours 25/01/2015, La Théorie des six, Paris, Éditions Anne Carrière, 2008, 321 p.
  • Ce soir je vais tuer l'assassin de mon fils, Paris, Éditions Anne Carrière, 2009, 254 p. 
  • Adieu, Paris, Sonatine Éditions, 2011, 327 p.
  • Qui ?, Paris, Sonatine Éditions, 2013, 350 p. 
  • Deux gouttes d'eau, Paris Sonatines Editions, 2015
  • Tu me plais. Livre de poche, 2015
*

mercredi 20 janvier 2016

Isaac Bashevis Singer - La Mort de Mathusalem,

 Voici Temerl, qui recherche de ville en village son jeune mari mystérieusement disparu. Et Yossele, l'enfant prodige qui apprend tout seul les logarithmes - ce qui inquiète beaucoup sa mère. Et la belle Shifra qui hésite tant entre ses deux soupirants qu'elle finit par les épouser le même jour. Et Max Stein qui tombe toujours amoureux des femmes de ses meilleurs amis. Et cette bavarde de tante Genendel qui sait invariablement ce qui se passe chez les voisins. Et cet étrange pénitente qui, un soir d'hiver, raconte à la maison des pauvres sa terrible aventure. Et tant d'autres, des hommes, des femmes, des enfants dont la vie banale est illuminée tout à coup du dedans par toutes les magies de l'esprit.
"La réalité quotidienne d'Isaac Bashevis Singer est hantée à chaque page par quelque chose de sacré, c'est l'humanité". La belle formule de Jean d'Ormesson est plus vraie que jamais à propos de La mort de Mathusalem.

Afficher l'image d'origineAuteur de romans en yiddish, il reçoit le prix Louis Lamed à deux reprises, puis le National Book Award en 1970 pour un ouvrage de littérature d'enfance et de jeunesse, puis en 1974 (ex æquo avec Thomas Pynchon). Il reçoit également le prix Nobel de littérature en 1978 « pour son art de conteur enthousiaste qui prend racine dans la culture et les traditions judéo-polonaises et ressuscite l'universalité de la condition humaine. ». 
en violet : lus
en orange : pal

Aux éditions Mercure de France: Ombres sur l'Hudson (folio)


Aux éditions Denoel

Le Petit Monde de la Rue Krochmalna (folio) Le Certificat (folio)
Gimpel le naif (folio) Meshugah (folio)
Les Sages de Chelm Le Spinoza de la rue du marché (folio)


Aux éditions Stock

Amour Tardif Un Jeune homme à la recherche de l'Amour
L'esclave Perdu en Amérique
Le Blasphémateur Histoire du Baal Shem Tov
La Corne du Bélier Yentl et autres nouvelles
Le Manoir Le Pénitent
Le Domaine Contes
Ennemies, une histoire d'amour Conversations avec I . B Singer
Le Magicien de Lublin Le beau monsieur de Cracovie
La Famille Moskat Le Fantôme
La Couronne de Plumes La mort de Mathusalem
Shosha Au tribunal de mon Père, De nouveau au tribunal de mon Père
Passions Le Roi des champs

Aux éditions du Seuil

Le Golem
Histoire des trois souhaits
Quand Shlemiel s'en fut à Varsovie
A noter : La nouvelle Yentl a inspiré un film en 1983 à Barbra Streisand
 *
challenge "à Tous Prix" de Asphodèle
 NOBEL 2013/2014, chez Gwen